Prenez soin de vos équipes, elles sont votre principale richesse

Ces derniers mois, l'activité physique est unanimement présentée comme notre meilleure alliée pour ne pas sombrer dans la morosité. Les réseaux sociaux débordent d’offres pour nous inciter à bouger, à prendre soin de nous, de notre salon. Le Gouvernement est également allé dans ce sens, nous autorisant à sortir pour pratiquer une activité physique.

Diminuer l'anxiété, améliorer la qualité du sommeil, agir sur le bien-être général et même renforcer l'immunité.


Nous sommes nombreux à avoir développé des routines bien-être (sport, alimentation, relaxation, méditation) mais dés que notre vie "normale" reprendra, que restera-t-il de ces bonnes résolutions ?


Ne serait-ce pas une opportunité pour les entreprises de porter un nouveau regard sur les habitudes de vie de leurs salariés, de se préoccuper davantage de leur santé et de leurs porter des messages adaptés ?





Casser la sédentarité pendant le confinement, un message fort


Rester confiné chez soi, c'est passer de nombreuses heures assis devant son bureau, dans son canapé, pour travailler, lire, regarder un film ; ce temps passé assis (en dehors des périodes de sommeil) est du temps sédentaire, et au-delà de 7 heures en position assise par jour, on est considéré comme très sédentaire.


Et trop d'immobilisme détériore le métabolisme !


Cette sédentarité excessive fait le lit d'une multitude de pathologies chroniques, et une sédentarité couplée à un sentiment d'insécurité voir de peur, c'est pire encore.


Vous êtes nombreux en cette période à avoir instauré de nouvelles routines de vie au travers d'activités quotidiennes. Parmi elles, la routine sportive s'est développée, 66% des Français pratiquent une activité physique au moins une heure par semaine. Cette pratique leur permet pour 93% d'entre eux de se faire du bien physiquement et pour 88%, psychologiquement. Mieux encore, 13% des Français se trouvant en situation de sédentarité ont repris une activité physique du fait du confinement. (*)


Confinement = sédentarité, ok !

mais n'oublions pas qu'en temps normal les actifs passent plus de 12 heures assis lors d'une journée de travail !



Lorsque le temps du déconfinement sera venu, quelles seront les priorités des entreprises ?


La priorité de l'entreprise sera, entre autre, de garantir la santé et la sécurité des salariés, c'est une obligation pour l'employeur.

Et cette santé n'est pas que médicale, elle englobe également une intervention sur la promotion et la prévention, notamment la nutrition et les activités physiques et sportives.


Au-delà du respect des dispositions réglementaires, et en ces temps inédits et anxiogènes, bon nombre de salariés aspirent au bien-être, ce qui devient un véritable enjeu pour le chef d’entreprise.

Les changements d'habitude opérés par chacun pendant le confinement comme le sport ou des méthodes de relaxation ou encore de gestion du stress peuvent contribuer à donner une dimension humaine à l’entreprise.


Favoriser la dimension humaine de l'entreprise


L'entreprise peut pour cela, être attentive aux besoins de chacun :

Interroger les salariés individuellement sur leur santé, identifier leurs craintes, leur niveau d'anxiété ; prendre connaissance des routines déployées pendant le confinement qui ont apporté du bien-être, identifiez les collaborateurs à risque (malades chroniques) pour imaginer des solutions particulières.

Ecouter les salariés individuellement, faire cas de l'avis et du ressenti de chacun pour les valoriser et identifier les points d'organisation à déployer pour leur retour.


Recréer du lien avec vos équipes


La période de confinement et celle qui lui succédera sont sources d’anxiété.

Pour recréer du lien avec vos équipes et une fois que vous aurez identifié leurs attentes, n’hésitez pas à offrir à vos salariés des séances de gestion du stress, qu’il s’agisse d’ateliers de sophrologie, de cours de yoga, ou même de respiration en cohérence cardiaque. Ou encore des ateliers sportifs, comme le Pilates, la danse ou des exercices de renfort musculaire. Ces séances ont l’avantage de pouvoir être proposées à distance pour commencer puis en petits groupes dès le retour en entreprise.


Nous ne connaîtrons pas, de suite, une situation "comme avant" : environnement économique incertain et fluctuant, possible reconfinement, gestion de crise inédite, décisions au jour le jour,


Accepter de naviguer à vue dans les prochains mois, mais fédérer les collaborateurs autour d’un même projet orienté bien-être et favoriser un état d'esprit positif et salvateur, pour le salarié comme pour l'entreprise.


Vos équipes sont votre principale richesse ; à situation inédite, actions inédites pour accompagner au mieux vos salariés.




(*) Enquête Ipsos auprès de 1 041 personnes de plus de 16 ans, du 10 au 13 avril 2020

23 vues

Hunzas 

Devenez acteur de votre santé et de votre bien-être
07 60 12 98 81
  • Facebook
  • Instagram
Linkedin.png