• Hunzas

Développez votre résilience

Mis à jour : janv. 18

Le mot résilience vient du latin "resilientia", mot employé dans le domaine de la métallurgie pour signifier la capacité d’un matériau à retrouver un état initial après un choc ou à une pression continue.


Le terme de résilience est un concept de psychologie qui fait référence aux compétences des individus, des groupes, des familles à faire face à des situations délétères ou déstabilisantes : maladie, handicap, événement traumatisant...

La résilience est la capacité à sortir vainqueur d’une épreuve qui aurait pu être traumatisante ; la capacité à s’adapter et se remettre des changements, des revers et de l’adversité qui font partie de la vie.


Ce concept a été évoqué dans les années 1940 par des psychologues américains et a été popularisé par Boris Cyrulnik, neuropsychiatre et psychanalyste français.

Il définit la résilience comme étant “ la capacité à se développer quand même, dans des environnements qui auraient dû être délabrants ”.




2020, l'année pour développer sa résilience.

L’épidémie de Covid-19, en raison du risque de nuire à notre santé et celle de nos proches, et de l’incertitude de ses conséquences sociales et économiques, restera dans nos mémoires : l'ouragan Covid, la peur, les morts, les licenciements, les défaillances d'entreprise, l'incertitude, l'anxiété, etc. Rien ne laisse présager que nous puissions jamais revenir à une situation "normale".


Afin de mieux traverser cette période difficile, nous pouvons renforcer notre résilience.


Qu'est ce que cela signifie "être une personne résiliente" ?


- Une personne résiliente est en mesure de puiser dans ses ressources intérieures pour ne pas subir les événements et aller de l’avant.

La résilience ne fait pas disparaître les problèmes, mais elle nous donne la capacité d'abord de les accepter, de les surmonter, de cultiver une joie de vivre et de mieux gérer notre stress.


- Une personne résiliente est douée pour orienter son attention vers les choses qu'elle peut changer et accepter ce qu'elle ne peut pas changer.

Cette année, nous avons été bombardés de négatif, d'infos stressantes et anxiogènes. Etre résilient ne signifie pas nier le négatif mais c'est savoir remarquer les bons côtés.


- Une personne résiliente est bienveillante avec elle-même. La question à se poser systématiquement est la suivante :

Est ce que ce que je fais, m'aide ou me blesse ? La façon dont vous pensez, comment vous agissez est-elle bonne ou mauvaise pour vous ?


A contrario, une personne moins résiliente peut arrêter de progresser, voire reculer, trop s’attarder à ses problèmes, se sentir accablée ou victime et développer de mauvaises habitudes pour compenser. Elle est également plus susceptible de souffrir de maladies mentales comme la dépression et l’anxiété.


Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la résilience n’est pas une qualité innée à chaque personne. Il s’agit d’une habilité sensible à l’expérience.


La résilience est toujours collective. On a besoin des autres pour être résilient.



Quelques conseils pour devenir plus résilient


Pour commencer, il est nécessaire de mieux se connaître, s'interroger sur son niveau de confiance en soi, son aptitude à relativiser, à prendre du recul, sa faculté à s'adapter ou encore sa capacité à se concentrer sur ce quoi on peut agir.


L'énergie, c'est le moteur de la résilience

Il est également essentiel de se questionner sur ce qu'on met en œuvre pour mieux gérer son énergie et son ressourcement. Pour surmonter des crises qui durent dans le temps, il est vital de conserver un bon niveau d'énergie.

S'octroyer des temps de repos, pratiquer des activités physiques, des activités créatives et culturelles, gérer son stress et son anxiété.


En fonction du constat établi, vous êtes en mesure de dégager des axes d'amélioration. Des outils très simples et hyper efficaces sont à disposition :


Exprimer la gratitude

La gratitude permet de ressentir différemment les épisodes négatifs, et ainsi permet une plus grande résilience. Etre reconnaissant de ce que l'on a, s'émerveiller face à des choses dont on ne voit plus la beauté, c'est voir le bon côté des choses en toutes circonstances. D'une certaine manière, c'est un peu garder son âme d'enfant qui découvre le monde.


Identifier ses émotions

Les émotions sont au cœur de nos vies, pourtant nous avons rarement appris à les apprivoiser.

Poser des mots sur ses émotions, les accueillir, les reconnaitre est déjà un préalable pour réduire leurs impacts.


Respirez en cohérence

Prends-tu le temps de respirer?

Quand tu n'es pas certaine, respire. Quand tu sens la colère, respire. Quand tu as mal, respire. Quand tu doutes, respire.


Pour apprivoiser ses émotions, la respiration en cohérence est un des outils pour focaliser son attention sur son corps ; synchroniser la fréquence cardiaque avec celle de la respiration permet d'accéder à nos fonctions cognitives les plus élevées.

Respirer 5 minutes par jour en cohérence sur une durée d'un mois permet de diminuer de 50% la production de cortisol (hormone du stress) dans le corps humain.


Stimulez sa vitalité

Le sommeil, l'alimentation et l'exercice sont les meilleures façons de permettre à votre corps de retrouver sa vitalité.

Eviter les écrans avant de dormir, ils nuisent à la capacité d'endormissement et la qualité du sommeil.

Soigner votre alimentation avec des règles simples pour favoriser une alimentation majoritairement végétale, vivante et variée. Ne pas délaisser les bienfaits apportés par les compléments en vitamines D, C, le zinc, les produits de la ruche ou encore les algues et graines germées.

Activez vous, au bureau comme à la maison restez le moins de temps assis. Bougez, restez en mouvement, étirez vous, il existe tellement de possibilité pour sortir de sa chaise ou de son canapé.


Et ça donne quoi en entreprise ?

La transformation d’une organisation démarre par une transformation personnelle.


En période de crise, les entreprise ont tendance à développer une vision à très court terme et ont du mal à investir sur l'humain. Or, créer un environnement propice à la résilience, c'est amener rapidement du bien-être dans l'entreprise.


Les conseils précédents sont tous transposables à l'entreprise : communiquer, impliquer ses équipes, investir dans des process de co-développement, d'intelligence collective, mobiliser les ressources cœur, corps, mental et esprit.


"La résilience c'est l'art de naviguer dans les torrents"

Boris Cyrulnik

39 vues0 commentaire